Le mannequinat, un métier plein d’illusions

Les magazines de mode courent les rues, et il est inévitable de voire des dizaines d’affiches de mannequins dans les rues. Ceux ci, hommes comme femmes, sont toujours très beaux avec des corps parfaits comme tout le monde aimerait avoir. On pense que leur célébrité leur vaut une vie de rêve dans laquelle ils sont traités comme des rois, oubliant que c’est un métier comme un autre, avec ses horreurs et ses difficultés. Facile de croire que ces jolis sourires sont naturels. Et pourtant, les témoignages de certains mannequins disent le contraire.

mannequin

Un métier éphémère et difficile

C’est le moment de redescendre sur terre, et de se rendre compte que le métier de mannequin n’est pas toujours ce qu’ont croit.
C’est peut être difficile à croire, mais les mannequins sont eux ausssi complexés. Ils doivent tout le temps faire attention à leur ligne, et ne sont jamais satisfaits de leur physique. Certains réussissent bien à gagner de l’argent pendant un certain temps, mais à vingt cinq ans déjà, on est déjà trop vieux pour continuer le métier, sauf pour certains qui ont la chance de continuer dans d’autres catégories de mannequinat. C’est triste, mais vrai! En plus, ça passe très vite puisqu’ils ne font pas les shooting tous les jours. Ils passent beaucoup de temps à s’ennuyer et à attendre d’être coiffé, d’être habillé, ou alors que le décor soit implanté. Et à la fin, il ne reste que des sourires crispés à la fin de la journée. Même les somptueux vêtements qu’ils arborent dans les défilés ne leur sont pas remis après. Alors, il n’y a de grandes incertitudes dans ce type de métier.

Laisser un commentaire